Texte : Erell Hannah – Dessin : Fred Cham

Hello ! Quelques précisions concernant cette petite bd :
↦ J’ai bien conscience que toutes les opinions politiques ne se valent pas, et que certaines sont plus violentes que d’autres. A aucun moment je ne mets Sandrine Rousseau et Marine Le Pen dans le même panier. Cela ne m’empêche pas de constater qu’elles subissent toutes deux de la misogynie, et ce n’est acceptable ni dans un cas ni dans l’autre.
D’un bout à l’autre du spectre politique, qu’on les aime ou pas, qu’on les considère comme au service du patriarcat ou pas :
– chaque femme a du se battre afin d’exprimer son opinion
– chaque femme a été victime du machisme à différents degrés
– et surtout, chaque femme mérite de pouvoir exprimer ses opinions sans craindre le harcèlement, le viol ou le meurtre.
Il ne s’agit pas de dire que les femmes ont le droit de tout dire, ni qu’elles n’ont pas à être tenues responsables de leurs actes, mais de dire que leurs propos ne JUSTIFIENT pas la violence misogyne qui leur est adressée. Certes, il existe des femmes toxiques, dangereuses. Mais leur souhaiter des violences, les menacer, se réjouir de leur dégradation ou de leur mort… je trouve ça juste pas possible.

↦ Il arrive aussi que des femmes participent à des harcèlements sexistes (même si avec des raisons, et avec des conséquences, différentes des hommes) et il me semble qu’elles se tirent un peu une balle dans le pied ? Car, pour reprendre la dernière phrase de la BD, autoriser la misogynie contre ses opposantes politiques, c’est s’exposer ensuite à la subir à nous-mêmes ! Au final, tolérer les violences ou menaces envers DES femmes, c’est tolérer les violences envers LES femmes, et on aura participé à créer un monde où ces violences étaient tolérables :/
Et puis, quel kiff pour les chevalliés : ils peuvent être machistes et obtenir l’aval d’autres femmes pour l’être + ils voient des femmes se dégrader entre elles !! 🙁

Et vous, vous avez déjà vu sévir des chevalliés blancs ? C’est quoi vos pires exemples de mecs qui ont utilisé le féminisme pour servir leurs intérêts personnels, ou s’autoriser à être misogynes ?

Leave a Comment on Les Chevalliés Blancs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *